Antiparos

La petite soeur de l’île de Paros est séparée de cette dernière par un étroit chenal.

Elle est entourée de toutes petites îles inhabitées.
Elle vit essentiellement de l’agriculture, n’est pas touristique, s’adresse eux personnes en recherche d’authenticité et de tranquilité.

Castro, le chef-lieu de l’île, est appelé aussi Antiparos. Il a été construit autour d’une forteresse médiévale.


Ile grecque: Antiparos

Partager cette page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*